Quels sont les différents types de katanas japonais ?

Les katanas sont des sabres dont l’histoire remonte à 900 ans av. J.-C.. Pendant cette période, la majorité de ces objets étaient réalisés en Chine, en Corée et au Japon. Pour concevoir des armes de bonne qualité, les professionnels utilisaient de l’acier trempé. Toutefois, la trempe n’était pas du tout de bonne qualité. Ce n’est qu’à partir de 1530 que les Japonais ont commencé par produire des katanas chargés d’histoire. Quels sont alors les différents types de ce sabre disponible aujourd’hui ?

Les Katanas Daito

Les Katanas Daito sont de véritables objets d’histoire du Japon. Considérés comme des sabres longs, ils ont tendance à mesurer plus de 2 shaku, c’est-à-dire 60,60 cm. Pour avoir plus d’informations, visitez ce lien vers le blog. Dans l’histoire nippone, les Katanas Daito étaient très privilégiés par des guerriers japonais. Voilà l’une des raisons pour lesquelles ce type de sabre est considéré comme l’arme principale des mangas et des jeux. Toutefois, sachez que les Katanas Daito sont en réalité des armes auxiliaires. Ils étaient très privilégiés par les guerriers lorsque l’arc et la flèche étaient épuisés. De plus, certains guerriers font recours aux Katanas Daito lorsque leur lance se casse.

En parallèle : Quelles sont les fonctionnalités incontournables du Mac?

Les katanas Wakizashi

Dans la plupart des cas, les Katanas Wakizashi sont des armes qui mesurent entre 1 et 2 shaku, c’est-à-dire entre 30,3 cm et 60,6 cm. Il s’agit notamment des épées de rechange auxquelles les guerriers se tournent lorsque leur arme principale devient inutilisable. Étant considérés comme un sabre, les utilisateurs de Katanas Wakizashi les attachent à la taille, mais la lame est tournée vers le haut. Dans la culture nippone, ce type d’arme était considéré comme un sabre préliminaire. Il ne figure pas parmi les sabres ordinaires généralement utilisés à l’époque d’Edo. La particularité de ce type de sabre pendant cette période réside dans le fait que ce sabre était accessible à tous. Que ce soit fermiers ou commerçants, tout le monde était autorisé à le posséder.

Les katanas Tanto

De prime abord, « Tanto » était un terme général pour désigner les sabres qui possédait des lames inférieures ou égales à un shaku, c’est-à-dire 30,3 cm. Les Katanas Tanto regroupent également plusieurs autres objets à double tranchant. C’est le cas par exemple des sabres et des boucles d’armure dotées de couches extrêmement épaisses. Également connu sous le nom de « katana poignard », ce type de sabre est particulièrement utilisé par les femmes et les enfants faibles. Ces derniers peuvent s’en servir comme des armes d’autodéfense. Parmi les Katanas Tanto disponibles sur le marché, certains ont su se démarquer du lot. C’est le cas par exemple du poignard d’autodéfense le plus célèbre connu sous le nom de « Hirano Toshiro ». Ce dernier est considéré comme le poignard du Trésor impérial.

A lire en complément : Quelles sont les tendances actuelles en matière de design de mini piscines à coque ?